· 

Économiser sans gaspiller

Solutions  faciles  pour  économi$er  sur  notre  panier 

Deux mots : anti-gaspillage alimentaire. On le sait, on est tous au courant qu’il y a beaucoup de gaspillage dans le monde. Avec une hausse moyenne du panier d’épicerie de 2 à 4% en 2016, soit environ 345 $ par année1, on se sent un peu plus concerné par ce qui séjourne dans l’éléphant blanc qui meuble si bien notre cuisine. 
              (oui, bonjour à toi petit légume moisi oublié).

 

Alors, comment devenir plus consciencieux pour la planète et pour notre portefeuille? On peut se plonger dans des livres comme celui de Bernard Lavallée «Sauver la planète une bouchée à la fois»  et ses homologues littéraires. Ou encore, travailler au quotidien sur ces petits trucs tout en gardant saveur, couleur et bonheur au rendez-vous.

 

Solution 1 : Optimiser

47 % des aliments jetés proviendraient de la maison2. Pour y remédier, laissez aller votre créativité et mettez à profit les tout-ce-qui-reste-dans-le-frigo. Ou encore, récupérez vos fruits et légumes défraîchis pour créer potages,  compotes, sautés et conserves. Vous pourrez en profiter plus tard en accompagnement ou en dessert avec une tout autre saveur et ce, sans perte. Pensez aussi à utiliser les restes. Par exemple, une volaille pour sa viande et pour un bouillon de soupe. En manque d’inspiration pour ce soir? Essayez Cuisinorama.com3. L’application vous propose de succulentes recettes selon votre frigo.

 

Solution 2 : Planifier – Planifier – Planifier

Le plus important reste de planifier vos repas de la semaine. Cette tâche peut demander du temps, mais vous serez récompensés en économie plus tard. D’ailleurs, cela vous permettra de garder le contrôle de votre frigo et de créer des rotations selon la «durée de vie comestible» des aliments. Bref, prenez une feuille, divisez-la en 7 et avec les circulaires, créez votre menu de la semaine. Vous aurez du même coup votre liste d’épicerie sous la main4.  

Solution 3 : Oser

Oser choisir les légumes difformes5. Récemment arrivés dans les épiceries du Québec, ils sont aujourd’hui appréciés autant par leur prix abordable que par leur valeur nutritive identique aux autres légumes «standards». Oser, c’est aussi demander une demi-portion au restaurant ou encore rapporter les restants à la maison. Vous pourriez même appeler un ami pour partager l’immense plat commandé. Enfin, oser peut aussi signifier de faire du compost et un jardin. Grâce au bac brun, vous pourrez ainsi créer l’engrais pour votre jardin. Vous manquez d’espace pour le potager? Faites-en une déco maison6

 

Solution 4 : Économies en must

2016 est l’année des légumineuses, une source végétale protéinée peu utilisée à plein potentiel dans nos habitudes alimentaires. Plus vert pour la planète que la production de viande, ce substitut possède une valeur nutritive non négligeable et est très abordable à l’épicerie. On peut les cuisiner en repas, en accompagnement ou en dessert et les partager entre amis. Sans faire de changements drastiques, tentez de les inclure via une thématique de lundis sans viande ou encore d’en créer des recettes pour des potlucks, ces fameux repas de partage où nous devons tous apporter quelque chose pour se régaler7.

 

Bref, chaque petit geste compte et devient imposant après 365 jours, il vous suffit de les insérer peu à peu dans votre routine.

 

Références :

 

1.  Rapport sur les prix à la consommation alimentaire 2016, Food Institute, l'Université de Guelph, https://www.uoguelph.ca/ foodinstitute/system/files/Rapport%20sur%20les%20Prix%20Alimentaires%20a%CC%80%20laConsommation2016.pdf

2.  Rapport Food Waste in Canada, Value Chain Management Centre

3.  Application Cuisinorama https://www.cuisinorama.com/recette-reste-frigo.aspx

4.  Crédit photo IGA © blogue.iga.net  

5. Crédit Photo France Info© http://www.franceinfo.fr/emission/france-info-junior/2013-2014/quoi-ma-gueule-les-legumes-moches-desormais-en-rayon-05- 26-2014-12-37

6. Crédit Photo Designmag© http://designmag.fr/jardins-et-terrasses/idees-deco-jardin-linterieur-maison.html

7. Crédit photo Can Stock Photo © www.canstockphoto.fr